26 mai 2008

Ghost.

Je me présente : Pessimiste, défaitiste, fataliste, et autres adjectifs négatifs en -iste.
Mon prénom est Desespérance, j'habite en plein centre de l'Angoisse et je suis déjà morte.

dessin pas forcément très au point mais l'idée est là...
cemetary

Ma vie fut écrite par un Nègre pour cause d'état léthargique et par manque d'initiative. Il m'a filé une dégaine de sauterelle désarticulée, les cheveux d'un ange déchu, les yeux d'un hippie junky des 70s et les seins de Jane Birkin.
Passé cette description physique alléchante, il s'empressa de barricader mon esprit par ce qu'on appelle la Timidité, mais pas la gentille timidité que tout le monde ressent un jour ou l'autre, non, la timidité qui fera de moi un cas social. Ajoutez à cela une pincée de discrétion, un zeste d'asocialité, un filet d'humour douteux, relevez le tout avec un peu de misanthropie fraîchement cueuillie, cuisez le tout dans une marmite de solitude et c'est l'évolution d'un écrivain sous-traitant en grand chef cuisinier digne de Mc Donalds.

Le goût s'avèrant trop amer il décida d'ajouter un ingrédient précieux, telle la truffe sur des pâtes trop cuites ou encore le caviar sur un blini made in Aldi. Cet élèment s'appelle une passion, chose que, j'ose espérer, chacun d'entre nous possède. Rien de transcendant, quelque peu banale, cette fameuse passion consiste à dépuceler un support vierge, en faisant des trucs qui ressemblent à des trucs, on appelle cette action dessiner. La trame s'esquissa alors, j'étais enfin "douée" en quelque chose (réservons le terme "don" à des personnes de l'acabit de Leonard de Vinci). Ni une, ni deux, l'écrivain maladroit m'embarqua dans un merdier pas possible : vivre de ma passion. Me réjouir ou mourir, telle est la question. Faire de sa passion sa vie : suicide prémédité pour certains, chance absolue pour d'autres, inutile de préciser que je fais partie de la première catégorie.

La truffe devint Amanite tue-mouches, ce qui était censé me revigorer par sa gloire se transforma en poison mortel. De l'alchimie que je n'ai pas su maitriser et qui s'est inversée, pour se renverser sur moi. Les raisons ? Se battre, se faire refouler et ne plus avoir la force. L'avenir incertain tout comme le talent. Mon ghostwriter a pris congé à ce moment-là, ne sachant plus quoi inventer pour me faire avancer. Désormais je ne vis plus, je ne sais même pas si j'ai déjà réellement vécu. Mon esprit erre en attendant de ressuciter mon corps, de réssuciter mon histoire, de réssuciter l'espoir. Il m'a légué ses outils de travail, la feuille devant moi, le stylo en main, je ne sais par où continuer...

Il m'a tuée en trois points de suspension...

Evolution

Posté par Wisteria à 03:56 - Commentaires [14] - Permalien [#]


Commentaires sur Ghost.

    T'as oublié qu'on t'aime comme ça !!!

    (Sinon, article super bien écrit, j'adore.)

    Posté par Flugu, 26 mai 2008 à 07:24 | | Répondre
  • J'adore (c'est le premier mot qui m'est venue après avoir fini).

    J'aime beaucoup, la description est géniale, et le reste.. je comprends tout à fait ce que tu peux ressentir; Pour moi, cette passion incertaine, suicidaire!, c'est la musique.. Les recalages, concours foirés, le temps qui passe, le doute, l'espoir qui s'amenuise au fil du temps, la peur surtout.

    Je te souhaite tout le courage possible.

    Posté par Leeloo, 26 mai 2008 à 11:26 | | Répondre
  • "J'adore" Je me le suis dit à partir de "morte".

    Posté par Serize, 26 mai 2008 à 13:00 | | Répondre
  • Tu écris désespérément bien. Je suis fan !!!

    Posté par Devocion, 26 mai 2008 à 20:21 | | Répondre
  • Je suis amoureuse de ton style...
    On se sent afreusement vivant quand on te lit..

    Posté par Dawn, 26 mai 2008 à 20:46 | | Répondre
  • Oui voilà, Dawn, ça a de la substance rien n'est dans la paraphrase, tout est utile à lire... quel talent !!!

    Posté par Arthemesia, 27 mai 2008 à 01:19 | | Répondre
  • Merci beaucoup pour tous ces commentaires, ça me touche vraiment et me fait extrèmement plaisir =) !

    Posté par Wisteria, 30 mai 2008 à 06:20 | | Répondre
  • Un autre épisooooode x)

    Posté par Arthemesia, 31 mai 2008 à 16:53 | | Répondre
  • Tu écris divinement bien.

    Posté par Spira, 02 juin 2008 à 23:13 | | Répondre
  • Oh, toi encore? On se retrouve. (& je te dis pas où on s'était croisé, c'est plus marrant comme ça).

    Posté par Ortie, 07 juin 2008 à 13:55 | | Répondre
  • Superbe!!!! C'est super bien écrit. T'as baucoup de talent .

    Posté par Andrea7, 14 juin 2008 à 14:26 | | Répondre
  • Mon pseudo est trop long pour sa case, tant pis.

    JE vais répêter ce que les autres on dit, j'aime beaucoup ta façon d'écrire et la forme d'humour qui se dégage de ce texte. Mais j'ai l'impression que tu es parfois dure avec toi-même, non ?

    Posté par Théâtralo (ect), 18 juin 2008 à 22:13 | | Répondre
  • Théâtralo-capitaliste > En effet je suis très exigeante avec moi-même, je suis en quelque sorte ma meilleure ennemie et j'ai une estime de moi proche de zéro mais j'essaye tant bien que mal de m'accepter, ça prend du temps ^^.

    En tout cas merci =) et aux autres aussi !

    Posté par Wisteria, 19 juin 2008 à 05:59 | | Répondre
  • C'est magnifiquement bien écrit, j'adore !

    Posté par peepholee, 27 juin 2008 à 14:56 | | Répondre
Nouveau commentaire